Pauline du Pasquier

COMMENT ÊTES-VOUS DEVENUE MASSEUSE? QUEL EST VOTRE PARCOURS?

Les choses se sont mises en place très lentement. Je crois que j’en ai toujours eu envie, mais je ne pensais pas que « c’était pour moi ». Cependant, j’étais un peu dans le domaine : en parallèle d’études en biologie, j’ai également suivi d’autres  formations comme enseignante de yoga. Mais j’avais des problèmes de genoux. Le jour où quelqu’un m’a suggéré que c’était aussi possible de masser sur une table et pas seulement au sol, tout s’est ouvert et, petit à petit, j’ai appris différentes  techniques et n’ai jamais arrêté de me perfectionner.

 

COMMENT AVEZ-VOUS ÉTÉ AMENÉE À TRAVAILLER AU SEIN DE L’ASSOCIATION « MAINS DES BAINS » ET DEPUIS QUAND?

J’ai commencé en 2002. J’avais eu un contact avec une masseuse des Bains sur le stand d’ « Espace Détente » qui propose des massages à Paléo. J’ai également rencontré 3 autres masseuses lors de journées de massage à l’Ilot 13 (dont une qui avait été à l’école avec moi!). Lorsqu’on m’a proposé de faire partie de l’équipe, j’étais de suite partante!

 

POURQUOI AIMEZ-VOUS TRAVAILLER AU SEIN DE CETTE ASSOCIATION?

Le cadre est exceptionnel, il n’y a pas de « mauvais temps » aux Bains ! Et travailler avec « Mains des Bains »,  me permet d’être en groupe avec des pairs, ce qui n’est pas si fréquent dans ce métier. Et aussi de partager des valeurs et des bons  moments avec les autres masseuses/eurs et les employés des Bains. Les personnes massées sont très variées et ce sont de riches rencontres.

 

QUELLES TECHNIQUES DE MASSAGE PRATIQUEZ-VOUS AUX BAINS DES PÂQUIS?

Massage classique et drainage lymphatique.

 

QUELLES TECHNIQUES PRATIQUEZ-VOUS À VOTRE CABINET? DANS QUELLE VILLE SE TROUVE-T-IL?

En plus de ces 2 techniques, je pratique la fasciathérapie MDB dans mes cabinets de Lausanne et Bex.

 

D’APRÈS VOUS, EN QUATRE MOTS, QUELLES QUALITÉS SONT ESSENTIELLES POUR ÊTRE MASSEUSE AUX BAINS DES PÂQUIS?

Résistante, sociable, adaptable et avoir un bon esprit de groupe.

 

QUELS SONT VOS PROJETS?

J’enseigne dans une école de Naturopathie et je souhaite accompagner mes élèves vers une reconnaissance fédérale… l’année prochaine?